Ile Seguin : Nouvel bidon, débat bidon, délai bidon, vote bidon.

Nouvel Bidon :

Hier, les élus municipaux assistaient à une « présentation » des 3 projets qui seront soumis au vote des Boulonnais dès samedi prochain. A huis clos! (Le maire nous a reproché de prendre des photos pour les faire « fuiter » alors qu’on a découvert sur le site du Figaro, en ligne à 20H18, plus d’informations que nous n’en avons eues).

Nous y avons été conviés in extremis, pour « échanger avec J Nouvel », par invitation reçue le 15/11/2012 à minuit. Et puis, in extremis, aussi, peut-être après avoir lu notre blog, le maire nous a fait téléphoner pour nous donner 30 minutes de mieux.

Arrivée 20H30 dans la salle. Forte présence des élus, malgré l’improvisation. Pas de maquette, pas de Nouvel… mais un assistant qui manipule fugacement des pages floues sur le rétro-projecteur et dont le maire coupe la parole… C’est à dire que le bureau Nouvel, pendant la première demi-heure n’a pas pu en placer une. Les élus non plus.

A 21H, substitution de Nouvel à l’assistant. Pour gagner du temps, celui ne nous salue pas et pérore sur l’architecture du siècle à venir avec la « modestie » qu’on lui connaît. Des élus de la majorité occupent un temps mort de ce discours arrogant pour rappeler le rayonnement mondial de cette personnalité, qui suffit, normalement, à clore le débat. Questions? Nouvel ne répond à aucune et part comme il est venu, « en toute discrétion », sans dire au-revoir.

Voici ce que nous avons capté des choix offerts aux Boulonnais.

1. Points communs aux 3 projets :

  • Pointe amont R4, (financé par la nébuleuse Suisse, Luxembourgeoise et Singapouroise)
  • Pointe aval : Salles de musique du Conseil Général (financée par un PPP en cours d’attribution)
  • Cirque : Le Globe (qui aurait trouvé ses financements, architecturé par Stark)
  • Cinéma Pathé 16 salles (3200 places)
  • CUBB (sur le modèle d’Issy les Mx)
  • Une masse moyenne à 18 m de haut.
  • Bâtiments à énergie positive (mais on ne construit plus autrement maintenant).

2. Les différences

  • C’est la surface des espaces verts publics qui sera la variable d’ajustement. Et, naturellement, moins il y a de tours, moins il y a de vert.

3. Comparaison

Projet 1 Projet 2 Projet 3
Surface construite 310 000 m² 255 000 m² 235 000 m²
Nombre de tours 4 (moins une par rapport à l’origine) 1 seule pour l’hôtel    à 110 m de haut Sans point haut
Surface jardin 14 000 m² (400 m x 35 m) 12 000 m² 6200 m²
Surface salle de sport 4500 m² présenté comme pouvant contenir :4 terrains de handball ou 6 terrains de basket 4500 m² présenté comme pouvant contenir :4 terrains de handball ou 6 terrains de basket 4500 m² présenté comme pouvant contenir :4 terrains de handball ou 6 terrains de basket
Surfaces « culturelles » 94 000 m² 84 000 m² Pas eu le tps de noter
Surface d’hébergement 64 000 m² (hotel + résidences d’artistes et de   cirque) 42 000 m² Pas eu le tps de noter
Surfaces de bureaux 137 000 m² 112 000 m² 94 000 m²
Surfaces de commerce 10 500 m² 12 500 m² Pas eu le tps de noter
Surfaces de terrassesLa plupart privées, et plantées 34000 m²Dont un belvédère public (et sans doute payant) 29000 m²Pas de belvédère public 29 000 m²

Débat Bidon :

Nouveauté : une salle de sports de 4500 m² (surface pour 6 terrains de Basket ou 4 de handball). En conséquence, les passionnés de cirque et tous les Boulonnais que vous avez entendu crier « Nous voulons 6 terrains de basket » seront satisfaits.

On continue de ne pas savoir si les Boulonnais iront une fois par semaine au cirque,  moins souvent ou pas du tout. Et vous?  En revanche, on sait que le tennis et le rugby boulonnais ont des besoins pour des fréquentations hebdomadaires importantes. La destination de cet espace sportif n’était pas en discussion hier soir.

Aucune discussion sur le fonctionnement de l’Ile quand tous les espcaes culturels fonctionnent à plein (près de 10 000 personnes), ni sur la sécurité interne, et les accès. Comment quitterions-nous l’ile en cas de terrorrisme? avec des gilets de sauvetage?

Délai Bidon :

De toutes façons, la délibération est inchangée et c’est intolérable. Tout est imprimé, prêt à être routé demain aux Boulonnais. Le vote commence le 24/11 à 10H. Vous avez 3 jours ou 3 semaines, selon la technique de vote que vous choisirez.

Nous, on a perdu notre temps et beaucoup d’adrénaline en pure perte. Tout est déjà fait. Bref, comme d’habitude, quelqu’un se moque du monde, et là ca se voit vraiment. Dans l’ambiance actuelle, ça ne réhausse pas l’estime qu’on peut avoir pour les politiques.

Vote Bidon :

Pour les élus : hier, nous avons été contraintes de voté contre cette mascarade, bien que nous soyons favorables à la consultation des Boulonnais.

Pour les Boulonnais : Après demain, impossibilité de voter nul ou blanc (cette case ne figurera pas sur les machines à voter ou le site web dédié…

Explication donnée par le maire pour justifier cette PRECIPITACTION : Le R4 serait en danger, car les Suisses auraient menacé d’abandonner le projet s’ils n’obtiennent pas d’assurance sur leur futur environnement en janvier. Cette « votation » aurait pour effet de leur donner un « signe fort ».

Mais, les trois projets sont suspendus aux recours contre le PLU à 310 000 m², déposés par les associations . Tant qu’il ne sera pas purgé de tous recours, aucun permis de construire ne pourra être attribué. Et si les Boulonnais se prononcent pour l’un des deux projets alternatifs, et que ce PLU est maintenu, il n’y aura pas de rempart contre une évolution à la hausse de la densification.

Que ce soit pour manipuler les Boulonnais, ou les Suisses, cette opération n’offre de garantie à personne tant que le PLU n’est pas purgé. La meilleure garantie que le maire pourrait apporter aux uns et aux autres serait supprimer déjà le projet N°1 et de proposer d’abaisser tout de suite le PLU au niveau du projet N° 2 et de limiter la consultation aux deux derniers projets. Dans tous les cas, cela conserverait au R4 la sérénité dont il a besoin, et aux  Boulonnais, une protection contre ce qu’ils ont rejeté en masse depuis un an, c’est à dire le projet N°1.

En savoir plus : http://www.sauvonslileseguin.com/

http://www.lefigaro.fr/culture/2012/11/21/03004-20121121ARTFIG00643-les-trois-nouveaux-projets-de-nouvel-pour-l-ile-seguin.php

Agnès Bauche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti robots * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.